Temple, centre protestant

Avant 1940

Ancien Temple

Introduite à Royan dans le courant du XVIe siècle, l’église réformée possédait, avant-guerre, trois lieux de culte. Le Temple protestant de Royan présenté ci-dessus, fondé en 1841, fut construit dans le style néo classique. Il était situé sur la Grande Rue (actuelle rue Gambetta). Emma Ferrand, dans son guide de 1846, décrit « un monument d’un goût irréprochable,  avec le livre des Evangiles sculpté sur son fronton ». Il donnait sur une place aménagée en 1855 par la municipalité. Le temple a été totalement détruit en 1945.

Les années 1950 – 1960

En attendant la reconstruction du temple, l’église réformée de Lausanne avait offert une chapelle démontable en bois pour servir de lieu de culte. En 1957, après la construction du nouveau temple, ce bâtiment a été démonté et installé à Ronce-les-Bains.

Les années 60

La destruction des deux temples en 1945, avait donné droit à des dédommagements versés en une seule indemnité. Naquit alors l’idée d’engager la construction d’un ensemble cultuel baptisé « centre protestant », regroupant le temple, le diaconat, l’oeuvre de la Jeunesse, une salle de réunion et la maison du pasteur. Le tout sur une parcelle en marge des grands axes touristiques, mais à proximité de Notre-Dame, créant ainsi une zone spirituelle. Le Centre surplombe le cimetière protestant, épargné miraculeusement par les bombardements.

Les années 2000

Les années 2000

L’architecte Marc Hébrard, assisté de Jean Bauhain, réalise ici un édifice qui montre une parfaite continuité avec les nombreux temples de la région et une subtile modernité marquée notamment par l’heureuse courbe de la galerie du parvis. L’architecture balnéaire affirme ici sa polyvalence et son incomparable adaptabilité. Temple et presbytère sont assis sur une terrasse qui domine le jardin repoussé en partie basse. Des piliers de métal rehaussés de bleu ancrent la fine toiture des coursives. De larges percées et le clocher élèvent le regard vers le ciel.

Parvis

Plan

Architecte(s) :
  • René BARATON
  • Jean BAUHAIN
  • Marc HEBRARD
Adresse : Rues d’Aunis, Alsace-Lorraine et Pelleton
Date de projet : 1953
Date de livraison : 1956
Maître(s) d’ouvrage :Eglise Réformée de France
Maître(s) d’oeuvre :
  • Jean Bauhain
  • Marc Hébrard
  • René Baraton
Programme : centre de l’église réformée, le diaconat, l’oeuvre de la jeunesse, salle de réunion et maison du pasteur
Collaborateur(s) : A. Bourdonnais, archi. – J. Morel, ing.- Plazzi, Perse et Vrillaud, ent.

Cliquez sur les images ci-dessous pour les voir en + grand