Le Café des Bains

Avant 1940

Le café des bains en 1900

A droite, la rampe Torchut descend au port et les arbres bordent le boulevard Lessore, en direction du Casino. A gauche, l’entrée de la rue Gambetta. Au centre le célèbre Café des Bains.

Sous les stores rayés, les balcons du café pavoisent aux couleurs de la République. L’établissement était très fréquenté par les touristes. La saison bat son plein : une affiche apposée sur un lampadaire annonce une fête kermesse.

Le Café des bains au début des années 40

Le Café des bains au début des années 40

Les années 50-60

Le café des pendant pendant la reconstruction

Le Café des bains pendant la Reconstruction

Ce Café des Bains en planches, flanqué de la guérite du marchand de glaces, offre l’image émouvante d’une ville qui tente de revivre, à l’ère des chantiers de la Reconstruction.

Emplacement du Café des bains dans les années 60

Emplacement du Café des bains dans les années 60

A l’emplacement du café des bains s’élève un immeuble en forme de proue, visible sur la droite. Un magasin voué aux sports nautiques s’y est installé. Un square fleuri et des bancs accueillants, avec vue sur le port. Sur la gauche, l’architecture 50 décline son répertoire sur les façades de l’îlot 16 (rue Gambetta).

Les années 2000

Surf shop et restaurant à l’emplacement du Café des bains de nos jours

Surf shop et restaurant à l’emplacement du Café des bains de nos jours

Peu de changements par rapport aux années 60. A droite, derrière le « surf shop », l’hôtel Continental, emblématique du style 50, est devenu un complexe d’appartements.

Huile sur toile du Café des bains

Huile sur toile du Café des bains

Aucun établissement de Royan n’ayant repris l’enseigne, le Café des Bains vit dans le souvenir des Royannais grâce aux cartes postales et aux tableaux, tel celui-ci (collection Musée de Royan).

Cliquez sur les images ci-dessous pour les voir en + grand